Communiqué de presse – VISA 81 : c’est parti !

L’UD CGT 81, la FSU 81 et Solidaires Tarn ont décidé de créer ensemble VISA 81, déclinaison départementale de l’association intersyndicale Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascites (VISA).

L’extrême droite est de plus en plus décomplexée : nous l’avons vu récemment à Albi avec les provocations publiques à la haine du groupuscule Patria Albigés, ou encore la cabale du député Cabrolier contre le CADA de Réalmont. Le vote de la loi « asile et immigration» à l’Assemblée Nationale a d’ailleurs été considéré par le Rassemblement National comme une « victoire idéologique ». Il illustre la façon dont l’idéologie d’extrême droite s’impose peu à peu dans l’espace politique et médiatique. Son idéologie nauséabonde et populiste est d’ailleurs reprise par le gouvernement et ses relais.

L’extrême droite pratique les amalgames et la désinformation, attise les haines, se nourrit des déceptions politiques et des difficultés sociales. Ses idées xénophobes, antisémites, racistes, sexistes, homophobes et antisociales se propagent dans toutes les sphères de la société y compris « aux plus hauts sommets ». Il y a urgence à agir.

Nous pensons que la lutte sociale est la meilleure réponse.

Le Tarn a été le terrain de luttes sociales historiques qui, en leur temps, ont démontré la force d’un monde ouvrier uni et inventif (mines de Carmaux, usines de délainage, verrerie ouvrière…). La défense des intérêts des travailleurs et travailleuses, sans distinction d’origine ou de nationalité, a été synonyme d’espoir, de conquêtes et de victoires : elle doit continuer à rassembler et créer les conditions d’un monde plus juste et plus solidaire.

La justice sociale que nous défendons n’a pas de frontières. Elle est incompatible avec le repli nationaliste et toute idée de haine ou d’exclusion.

Nous, syndicalistes, avons une responsabilité particulière pour combattre les pseudos solutions des partis de haine qui dressent salarié·es, fonctionnaires, immigré·es, chômeur·euses les un·es contre les autres. Nous avons le devoir de défendre, de façon

intransigeante, dans notre propagande et nos actions, la solidarité de tout le salariat quels que soient son origine ou son statut.

VISA 81 nous offre un cadre d’action unitaire et des outils spécifiques qui contribueront à ce combat syndical antifasciste.

Avec VISA 81, nous informerons des violences et provocations de l’extrême droite, du danger de ses idées, des « passerelles » qu’elle construit avec la droite, le complotisme ou le confusionnisme.

Avec VISA 81, nous dénoncerons les actes ou discriminations racistes, sexistes, homophobes constatés localement dans les entreprises et administrations, ou en dehors.

Avec VISA 81, nous analyserons de manière critique les déclarations et propositions prétendument sociales de l’extrême droite dans le Tarn. Nousdémasquerons l’imposture des discours de ses représentant·es en informant largement sur leurs votes réels (lors de décisions essentielles)

Avec VISA 81, nous relaierons les prises de positions et actions des organisations syndicales contre l’extrême droite.

VISA 81 se fera l’écho des actions de solidarité avec les sans-papiers.

L’extrême droite, malgré ses discours populistes de façade, est l’ennemie des travailleurs et travailleuses. Pour la combattre renforçons les luttes sociales. Construisons une contre-offensive sociale et populaire à la hauteur du danger.